Traitement de la rétinopathie diabétique

rétinopathie diabétique oeil rétine

Pour éviter une prise en charge trop tardive et préserver la vision, un examen ophtalmologique devra être pratiqué dès que le diabète est confirmé, au moment du diagnostic chez l’adulte, et à 10 ans chez l’enfant, avant l’adolescence. Cet examen permettra de réaliser un bilan initial et savoir si des lésions sont déjà présentes, comme c’est le cas pour 20% des patients. Il peut être effectué directement par l’ophtalmologiste ou dans des centres de dépistage par un technicien à l’aide d’un rétinographe non mydriatique. Dans ce dernier cas, la photographie du fond d’oeil (rétinographie) est télétransmise pour interprétation à des ophtalmologistes. 

Le médecin ophtalmologiste définira ensuite le rythme de contrôle utile suivant l'examen du fond d’œil et le dossier médical du patient. 

Au stade débutant de la rétinopathie diabétique, les lésions peuvent être réversibles et le traitement approprié doit être mis en place au plus vite.
Aux stades plus avancés, les lésions sont irréversibles, il est néanmoins possible de les stabiliser, voire de les améliorer légèrement et éviter d'autres complications comme l’oedème maculaire, l’hémorragie intra-vitréenne, le décollement de rétine et le risque de cécité associé.

Suivant le stade d'évolution de la rétinopathie diabétique, la prise en charge sera adaptée, globalement, deux axes se complètent :  
 

La prise en charge du diabète :

diabète

Un bon équilibre de la glycémie, de la lipidémie et de la tension artérielle chez le diabétique permettra d’éviter des complications.
7% c'est la mesure de l'hémoglobine glyquée appelée "HbA1c" qui ne doit pas être dépassée pour la plupart des patients. Un taux supérieur révèlerait un diabète instable, facteur de risque de complications sur différents organes du corps : les yeux (risque de cécité), mais aussi le cœur (risque d'infarctus), les reins, les pieds (risque d'amputation)...

Pour le patient, au-delà de la prise en charge médicale de son diabète, cela passera aussi par une discipline de vie : alimentation équilibrée, activité physique régulière, arrêt du tabac... 
 

La prise en charge de la rétinopathie diabétique :

Les traitements médicamenteux visent à ralentir l'évolution de la maladie. Des injections intraoculaires d’anti VEGF ou de corticoïdes permettent de traiter les oedèmes maculaires. Très efficace, ce traitement est réalisé en consultation et nécessite un suivi médical parfois mensuel et doit être répété de façon intensive pendant plusieurs années.

Le traitement par laser de la rétinopathie diabétique a largement démontré son efficacité. Il consiste à coaguler le sang et stopper la prolifération des néovaisseaux, permettant de stabiliser l’évolution des lésions périphériques. Les derniers lasers dits multispot entraînent la photo-coagulation des lésions de façon plus rapide et moins douloureuse que les lasers conventionnels. Le laser permet d’éviter la cécité mais les zones de champ de vision perdues ne peuvent pas être restaurées.

Plus le traitement aura lieu tôt, souvent grâce à un dépistage systématique, plus les chances de préserver l'acuité visuelle sont grandes. Si le traitement a lieu alors que la rétinopathie diabétique est bien avancée, il permettra de stopper l'évolution de la maladie mais sans recouvrer la qualité de vision perdue.

Dans quelques cas, les plus sévères, un traitement chirurgical sera nécessaire. Par exemple en situation d'hémorragie dans la cavité vitréenne où une vitrectomie peut être réalisée, ce qui consiste à retirer le vitré.

 

traitement rétinopathie diabétique

L’avenir de la prévention :

Un nouveau protocole validé par la Haute Autorité de Santé est en cours d’expérimentation pour favoriser le dépistage précoce, en tenant compte de la faiblesse démographique des ophtalmologistes en France : la télémédecine entre orthoptistes et ophtalmologistes. La photographie du fond d’œil par rétinographe permet cette nouvelle approche de prévention.

 

  A lire aussi : les avancées de la recherche sur la rétinopathie diabétique par l'Institut de la Vision

 

Liens utiles :
 
Société Française d'Ophtalmologie : www.sfo.asso.fr
Institut de la vision : www.institut-vision.org
Syndicat National des Ophtalmologistes de France : www.snof.org
 
 
 
 
 

Les informations fournies sur le site guide-vue.fr® sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.

Cet article a été rédigé par Le comité éditorial et mis à jour le 28/05/2020.

Back to top