La malvoyance et la prise en charge orthoptique

La prise en charge orthoptique est adaptée au malvoyant :

  • Chez l’enfant, il s’agit de l’aider à se construire avec une déficience visuelle définitive et parfois évolutive. Il est nécessaire de rappeler que 80% des informations reçues du monde extérieur ont une entrée visuelle
  • Chez l’adulte et la personne âgée, il est nécessaire de prendre en compte qu’il s’agit d’une déficience visuelle acquise et souvent évolutive qui s’ajoute aux conséquences du vieillissement et des poly-pathologies qui l’accompagnent.

Le syndrome de malvoyance majore les risques inhérents à l’âge que sont les chutes, les dépressions, les démences, les troubles mnésiques. La finalité est :

  • de permettre à la fonction visuelle d’assumer autant que possible son rôle de support pour la communication, la saisie de l’information, l’organisation du geste, l’équilibre et les déplacements
  • d’atténuer le handicap visuel
  • de sauvegarder l’autonomie
  • de préserver l’emploi
  • de favoriser le maintien au domicile
  • de participer à la prévention des maladies ou des troubles susceptibles d’entraîner des désordres d’autres fonctions : troubles de la marche, de l’équilibre, état dépressif, état confusionnel

 

 

Les informations fournies sur le site www.guide-vue.fr ® sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.

Cet article a été rédigé par Le comité éditorial et mis à jour le 23/11/2011.

Back to top