Maladies de la macula, faites-vous dépister et suivre !

#Evénements Retour aux actualités

Parce que “le Covid n'arrête pas les maladies de la macula”, les Journées de la macula organisent une campagne d'information et de dépistage dans toute la France, du 22 au 26 novembre 2021. Si vous êtes atteint d'une maculopathie chronique, si vous êtes diabétique, si vous avez plus de 55 ans ou encore si vous souffrez d'une forte myopie, prenez rendez-vous dans l'un des centres partenaires de ces journées et faites-vous dépister.

Déjà plusieurs années maintenant que sont organisées les Journées nationales de la macula. Or, dans le contexte sanitaire actuel, l’enjeu de ces Journées est double : sensibiliser d'une part les patients souffrant d’une atteinte maculaire sur la nécessité de ne pas interrompre leur suivi médical et, d'autre part, dépister le plus grand nombre de patients à risque pour éviter tout retard de diagnostic.

Informer le grand public sur les maladies de la macula

Fondées en 2007, les journées de la macula étaient initialement centrées sur l'information et le dépistage de la DMLA, la dégénérescence maculaire liée à l'âge, une maladie qui concerne à ce jour 1,5 million en France et qui est la principale responsable de la perte visuelle centrale irréversible. La DMLA est par ailleurs un véritable problème de santé publique à l'échelle mondiale puisque l'on estime à 196 millions de personnes le nombre de personnes en souffrant à ce jour. En 2016, ces journées d'information et de dépistage ont été élargies à l'ensemble des maladies de la macula. Pour rappel, la macula est la toute petite partie du centre de la rétine, située au fond de l’œil. Constituée de cellules photoréceptrices qui transforment la lumière en signaux électriques envoyés au cerveau, la zone maculaire permet la vision centrale, notamment responsable de la lecture, l’écriture, la reconnaissance des détails et des visages. Il s'agit de la DMLA bien sûr, mais aussi d'autres formes d'atteintes de la macula comme la maculopathie diabétique, une pathologie oculaire liée au diabète qui concerne près d'1/3 des personnes diabétiques, la maculopathie myopique, l'une des complications de la myopie forte (au-delà de 6 dioptries) liées aux structures de l'œil qui sont anormalement étirées et donc fragilisées. Le trou maculaire ou encore la maladie de Stargardt, une maladie rare héréditaire liée à une anomalie du gène ABCA4, comptent également parmi les maladies de la macula.

Journées des macula

À qui s'adressent les Journées de la macula ?

L'arrivée du Covid-19 et la crise sanitaire qui s'en est suivi depuis plus de dix-huit mois a eu de façon générale d'importantes répercussions sur les actions de dépistage de nombreuses pathologies, mais aussi sur la continuité des soins, notamment pour les personnes souffrant de maladies chroniques. C'est pourquoi, dans le contexte sanitaire actuel, les Journées de la macula 2021 souhaitent cibler deux publics en priorité. Tout d'abord les patients atteints d’une maculopathie chronique : il est en effet primordial de maintenir les consultations chez l'ophtalmologiste et continuer les traitements, même en période d'épidémie Covid, car toute avancée de la maculopathie peut entraîner des pertes de vision irréversibles. Mais aussi les personnes considérées à risques, c'est-à-dire les personnes de plus de 55 ans, les diabétiques ou encore les forts myopes dont un retard de diagnostic peut également être préjudiciable à la qualité de vision.

Comment se faire dépister ?

Du lundi 22 au vendredi 26 novembre, il s'agit de prendre rendez-vous dans l'un des centres partenaires de cette campagne nationale pour bénéficier d'un fond d'œil. À l'issue de l'examen, si des signes d’atteinte maculaire sont révélés, un bilan plus approfondi sera programmé pour confirmer ou infirmer le diagnostic. La liste des centres est à retrouver sur www.journees-macula.fr ou bien en téléphonant au numéro vert gratuit 0800 002 426. Bon à savoir : la consultation et l’examen de dépistage pourront être gratuits ou payants, en fonction des centres.

Back to top