La vue et la conduite

 

La vue est notre sens le plus sollicité. Ceci est d’autant plus vrai pour certaines activités de notre quotidien comme la conduite sur route.

La France compte 40 millions de conducteurs détenteurs du permis B (voiture).

Concernant l'acuité visuelle : le code de la route requiert pour les deux yeux 5/10ème d’acuité minimum. Quand un œil a une acuité inférieure à 1/10ème, l'autre œil doit avoir 5/10ème d'acuité minimum.

En France, deux conducteurs sur dix conduiraient avec un défaut visuel non ou mal corrigé, soit 8 millions de conducteurs ! Et 1 million de conducteurs auraient une vue inférieure à 5/10ème...

Losque nous conduisons, 90% des informations nécessaires à cette activité sont visuelles. Ainsi, toutes les décisions que nous prenons, tous les gestes que nous effectuons résultent de ce que nous avons vu.
Afin de réagir correctement aux différentes situations qu’impose la conduite, il est donc indispensable que nous ayons une bonne vue. Toutes les fonctions de notre système visuel sont exploitées, au-delà de l'acuité visuelle, plusieurs critères définissant la qualité de vision sont à considérer pour postuler au permis de conduire, par exemple :

  • le champ visuel : il y a incompatibilité si le champ visuel horizontal est inférieur à 120°, à 50° vers la gauche et la droite, et à 20° vers le haut et le bas. Aucun défaut ne doit être présent dans un rayon de 20° par rapport à l'axe central. Consultez le chapitre " Vision centrale et vision périphérique "
     
  • la vision nocturne
     
  • les antécédents de chirurgie oculaire, qui requièrent un avis spécialisé

représentation du champs visuel en voiture

Illustration pédagogique www.guide-vue.fr

 

photo permis de conduire

Le saviez vous ?

"Tout candidat à un permis de conduire devra subir les examens appropriés pour s'assurer qu'il a une acuité visuelle compatible avec la conduite des véhicules à moteur. S'il y a une raison de penser que le candidat n'a pas une vision adéquate, il devra être examiné par une autorité médicale compétente..." Arrêté du 31/08/2010.

 

Le nouveau permis de conduire Européen

Depuis le 19 janvier 2013, la réforme concernant le nouveau permis de conduire Européen prend effet.

permis de conduire européenQuelles sont les évolutions apportées ?

Tout d'abord rappelons que les objectifs étaient de lutter contre la fraude et d'améliorer la sécurité routière.
Les 27 pays membres de l'Union Européenne ont décidé d'harmoniser certaines règles liées au permis de conduire et également de rendre son format unique et sécurisé pour tous les conducteurs. 

L’harmonisation cible les définitions des catégories de permis de conduire, et également certaines conditions d’obtention du permis.

Dès le mois de septembre 2013, le petit triptyque rose tant convoité par les jeunes à leur majorité ressemblera à une carte bancaire, plastifiée, avec une signature électronique.

Ce document officiel sera à renouveler tous les 15 ans pour les permis deux-roues et voiture, et tous les 5 ans pour les permis poids lourds. Ce renouvellement sera payant. Le conducteur ne sera pas soumis à des tests de maîtrise du code de la route et de la conduite. Le conducteur ne devra pas non plus suivre de visite médicale obligatoire.

Concernant la qualité de vision au volant, le texte notifiant aux candidats qu'ils sont responsables de réaliser préalablement un contrôle visuel est toujours effectif. (Voir "Le saviez-vous" ci-dessus).  

Fait nouveau, la correction visuelle et la mention codifiée « 01 » indiquant que le conducteur porte des lunettes de vue ou des lentilles de contact est obligatoire.

Par contre, il n’est plus obligatoire d‘avoir des lunettes de vue à proximité pour les porteurs de lentilles de contact. Pour autant, cette bonne pratique vous évitera bien des complications dans les cas de perte des lentilles, ou de gêne oculaire. Efforcez-vous d'avoir toujours une solution optique de dépannage pour votre sécurité, celle des passagers et des usagers de la route : automobilistes, piétons…


Vous avez un métier de route ? Certaines professions ont une législation particulière en terme de qualité de vision requise.
Consultez le chapitre " La vue au travail, les métiers et la législation ".  

 

 

 

Pour en savoir plus sur la réglementation, consultez l'Arrêté du 31 août 2010 modifiant l'Arrêté du 21 décembre 2005.

Les informations fournies sur le site guide-vue.fr® sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.

Cet article a été rédigé par Le comité éditorial et mis à jour le 22/01/2013.