L'hypermétropie : mieux comprendre

 

hypermétropeL’hypermétropie, ou hyperopie, n’est pas une pathologie (maladie), c’est un défaut visuel.

Environ 9% des Français seraient hypermétropes, de tout âge. (1)

Un œil hypermétrope est un œil géométriquement trop court, il peut être aussi insuffisamment «fort» en puissance dioptrique.

Sans équipement optique, l'hypermétrope doit fournir un effort de mise au point, le réflexe d'accommodation, pour obtenir une vision nette. Cet effort visuel est nécessaire en vision de loin, mais plus encore en vision rapprochée, c'est pourquoi c'est en vision de près que la vision se trouble. Cet effort permanent peut provoquer une fatigue visuelle et des maux de tête qui sont facilement évitables en portant une correction optique adaptée.

Chez l'enfant, une accommodation trop importante peut provoquer un strabisme, il est donc essentiel de dépister l'hypermétropie tôt, d'autant plus si un membre de la famille est strabique.    

 

Les symptômes de l’hypermétropie

Suivant le degré d’hypermétropie, l’âge, la sollicitation de la vision rapprochée, le sujet arrive plus ou moins bien à " accommoder ", c'est-à-dire à auto-compenser son défaut visuel, les symptômes sont donc plus ou moins perceptibles.
La vision de loin est généralement bonne, mais la vue de près est fatigante et se trouble.
Peuvent s’en suivre des maux de tête, de la fatigue visuelle…

Le processus d'accommodation :

Schéma sur l'accommodatino de l'oeil

 

En vision de loin, le muscle ciliaire est relâché, les fibres de la zonule de Zinn étirent le cristallin, il devient moins bombé.

 

 

En vision rapprochée, afin de conserver une vision nette, les muscles ciliaires se contractent provoquant le relâchement des fibres de la zonule de Zinn, ce qui permet au cristallin de se bomber.
C'est l'accommodation qui s'accompagne aussi d'une diminution de la taille de la pupille, et d'une convergence des axes de regard.

 

Illustration adaptée par www.guide-vue.fr

Vision de loin : nette
Vision rapprochée : inconfortable

Illustration www.guide-vue.fr

Le schéma de l'œil hypermétrope

Un œil d'hypermétrope est un œil trop "court ".

Quand une personne hypermétrope fixe un objet éloigné, l’image se projette en arrière de la rétine, la vision est floue : l'hypermétrope fournit alors un effort visuel de mise au point appelé "accommodation" qui déplace l’image sur la rétine, la vision devient nette.
L'effort d'accommodation nécessaire en vision rapprochée est lui trop important, la vision de près reste floue. 

Suivant le degré d'hypermétropie, cet effort d'accommodation est plus ou moins important, il peut être fatiguant et provoquer des maux de tête, aussi il est préférable de porter une équipement optique.

 

schéma d'un oeil hypermétrope

 

Cliquez et découvrez l'animation en 3D interactive :

module 3d hypermétropie

 

Vous êtes hypermétrope ?

Pour savoir si votre correction optique est fréquente, reportez-vous à ce schéma.
Les chiffres de 0,25 à 20,00 indiquent le degré de correction optique nécessaire pour compenser l’hypermétropie, ils correspondent à la valeur de l’hypermétropie, l’unité de mesure est la dioptrie.

Vous trouverez cette indication sur votre ordonnance, par exemple : œil droit +2,00.

Pour mieux comprendre votre prescription : consultez "Comprendre son ordonnance".

 

fréquence degrès myopie et hypermétropie

Illustration www.guide-vue.fr

 

Les solutions de l'hypermétropie

L’hypermétropie se compense facilement avec des verres correcteurs, des lentilles de contact...

Voir les solutions optiques.

 

bouton actualité sur la myopiebouton accès au forum sur la myopie

 

 

 

Les informations fournies sur le site guide-vue.fr® sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.

Cet article a été rédigé par Le comité éditorial et mis à jour le 07/11/2014.

(1) Source : Syndicat National des Ophtalmologistes de France, Bour C, Corre C. L'ophtalmologie et la filière visuelle en France. Paris : SNOF - 2006