Comment bien choisir des lunettes de vue enfant

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A lire aussi

Les différentes matières de verres de vue.
L'option traitement "antireflet" pour verres de lunettes : quels sont les avantages ?
Les différents troubles de la vue chez l'enfant.
Le travail scolaire : veillez à une bonne ergonomie pour vos enfants. 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

lunette enfant travail sur ordinateur

La lunetterie pour les enfants bénéficie de progrès techniques et de l’attention des professionnels de la vision.  Au-delà de l’esthétique des montures, la qualité des verres et la précision des corrections optiques permettent de préserver ou d’améliorer le capital visuel de l’enfant, avec la coopération des parents.
 
La réalisation de lunettes pour enfant requiert de la part de l'opticien des compétences à la fois techniques (choix, conseils, ajustage, etc.) et psychologiques : coopération parentale, acceptation de l’enfant. L’équipement optique doit être adapté : il s’agit du support indispensable de la thérapeutique et du bon développement visuel de l’enfant.

 

Le choix d’une monture adaptée

Pour définir la monture la mieux adaptée aux besoins visuels et à la morphologie des tout-petits, il faut comparer le champ de vision de l’enfant et de l’adulte. Ils sont proches en forme et en taille mais se distinguent par leurs positions. Explications :

En vision de loin, l’enfant utilise principalement le demi-champ supérieur, lui permettant de regarder vers le haut les personnes et les objets qui l’entourent.

En vision rapprochée, l’enfant abaisse très peu ses lignes de regard. En effet, lorsqu’un jeune enfant regarde un objet qu’il tient dans ses mains, il abaisse son menton sur la poitrine, alors que l’adulte baisse simplement les yeux.

lunette monture ronde pour enfant

Le jeune enfant doit porter des montures qui libèrent complètement le regard dans l’espace interne, entre les deux yeux, où tout son développement visuel va s’élaborer.
La racine du nez étant, à cet âge, inexistante, les montures présentent un large appui nasal, placé suffisamment bas pour permettre le centrage exact de l’œil dans chaque cercle de la monture et éviter le contact avec les joues. Ainsi, l’espace compris entre la monture et la racine du nez est totalement fermé, empêchant l’enfant de “tricher”.
L’importance de l’appui nasal : le choix morphologique du “nez” de la monture est capital dans l’adaptation prothétique des jeunes enfants. Il est le garant de la bonne tenue, du confort et de l’acceptation par l’enfant de les conserver sur le visage.

Depuis une trentaine d’années, les montures pour les enfants, et en particulier celles destinées aux bébés, présentent un coussin nasal amortisseur, en silicone, antidérapant et antiallergique, évitant tout traumatisme de la racine nasale. 

Afin de permettre un ajustage précis, en confort et en stabilité, la monture du jeune enfant est réalisée en acétate de cellulose (matière plastique), plutôt qu’en caoutchouc ou nylon, et surtout pas en métal. Elle peut être incolore ou proposée dans des teintes pastels pour les bébés, ou très colorées, pour les plus grands. La couleur de la monture demeure, pour l’enfant, un élément capital de son acceptation.

Les branches sont placées dans l’alignement ou légèrement en dessous de l’axe horizontal des cercles de la monture. Il existe plusieurs types de branches adaptables sur les faces des montures enfants.

  • Avant 1 an, ce sont des branches extraplates. L’avantage de cette catégorie de branches réside dans le fait qu’elle permet à l’enfant de rester allongé, dans son lit ou son transat, sans que la monture soit projetée vers l’avant.
  • Après 1 an, des branches classiques sont adaptées. Elles sont plus longues que la normale afin de pouvoir réaliser deux coudes derrière l’oreille. La tenue de la monture est ainsi égale à celle des “branches crochets” sans l’inconvénient du placage de la face sur l’arcade sourcilière et les joues.

Les branches flex présentent de nombreux avantages.
Elles sont systématiquement équipées de ressorts de rappel, permettant d’éviter les déformations et la casse à l’ouverture et en cas de manipulations vigoureuses de la part de l’enfant. Afin de protéger le visage, ces charnières en métal sont recouvertes d’une protection en caoutchouc, non allergique.


 
Le choix du verre correcteur

lunette de soleil pour enfantDepuis plusieurs années la vulnérabilité des yeux des jeunes enfants est évoquée car 3 facteurs rendent totale la pénétration des UVA et des UVB dans les yeux des bébés et des jeunes enfants :

  • La grande perméabilité des milieux oculaires : le cristallin ne joue pas encore son rôle de filtre comme le cristallin d'un adulte,
  • le diamètre de la pupille est supérieur à celui de l’adulte, laissant rentrer plus de lumière et donc d'UV,
  • la faiblesse des pigments absorbeurs de photons contenus dans les tissus du fond d’œil.

Ainsi, avant 1 an, 90 % des UVA et 60 % des UVB parviennent à la rétine(1). Le choix de la matière du verre est donc fondamental.
À noter : si l’enfant est photophobe, c'est-à-dire sensible à la lumière, l’usage de verres colorés est prescrit par l'ophtalmologiste en fonction de la sensibilité observée.

La matière organique laisse de plus en plus la place au polycarbonate. En effet, ce matériau permet d'optimiser le confort et la sécurité de votre enfant :

  • légèreté : 20 % de gain par rapport à un matériau organique de base
  • minceur : 20 % de gain
  • résistance aux chocs : 12 fois plus résistant aux chocs qu'un verre en organique simple
  • Filtre UV : filtre 100% les ultra-violets, même en verres blancs

Les progrès réalisés en ophtalmopédiatrie ont aidé à comprendre les facteurs favorisant le développement visuel du jeune enfant. La correction optique totale ne peut s’exprimer pleinement qu’en bénéficiant des meilleurs vecteurs de la technique verrière. Ainsi, le traitement antireflet est destiné à favoriser la qualité de vision et la perception des contrastes, donc à stimuler la sensibilité de la rétine par une transmission optimale du flux lumineux.


 
L’adaptation morphologique de la monture et des verres

La pose de la lunette définitive, munie des verres correcteurs, sur le visage de l’enfant, est l’acte final de l’adaptation. Elle permet de vérifier l’adéquation entre la monture choisie, le visage et les besoins visuels. C’est au cours de cette étape que l’on règle la longueur et le galbe des branches pour éviter toute compression temporale. La face de la monture doit être parallèle au plan du visage, pour permettre à l’enfant de conserver ses lignes de regard perpendiculaires au plan du verre.

 

Conseils aux parents :

Pour le bébé et le jeune enfant, le port de lunettes est principalement destiné à favoriser la mise en place de la vision monoculaire et binoculaire, c'est-à-dire vision de chaque oeil et des deux yeux ensemble.
Dans ce sens, il est impératif d’aider au maintien de la monture sur le visage en l’attachant, avec un ruban ou un élastique, derrière la tête.
 

lunette rouge enfantLaissez le choix de la couleur de la monture à l’enfant, cela favorise l’acceptation du port. Responsabilisez l’enfant très tôt à l’entretien de ses lunettes et de ses verres : vous l’encouragerez.

Les écrans d’ordinateur ou de télévision ne présentent pas de danger particulier pour le développement visuel harmonieux de l’enfant à condition de respecter des règles de bon sens : distance d’observation de l’ordinateur au-delà de 40 cm, s'éloigner de la télévision, limiter le temps d’observation...


Il faut consulter un ophtalmologiste en cas de migraine, larmoiement, rougeurs et douleurs oculaires.


 
 

Retour haut de page

 

Source (1). Commission de la sécurité des consommateurs. Avis relatif aux lunettes de soleil pour enfants NOR ECEC0913626 V, 2009, www.economie.gouv.fr pdf 2011.

Les informations fournies sur le site guide-vue.fr® sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.

Cet article a été rédigé par Le comité éditorial et mis à jour le 09/02/2013.