Les troubles de la vision et les maladies des yeux de A à Z

 

Les troubles de la vue peuvent être la conséquence de différentes causes : défaut visuel, anomalie de l'œil, pathologie oculaire, vieillissement naturel de l'œil... En France, ces troubles visuels touchent 68,4% de la population.*

Il est important de ne pas faire d'amalgame entre les défauts visuels et les pathologies de l'œil.

Les défauts visuels - myopie, hypermétropie et astigmatisme - sont considérés comme des imperfections géométriques de l'œil, ou des défauts de puissance de l'œil.

La presbytie qui concerne toutes les personnes à partir de 45 ans, constitue un vieillissement naturel des yeux, elle n'est ni une maladie, ni un défaut visuel.

Les pathologies oculaires, quant à elles, sont des maladies des yeux.

 

Les troubles visuels et les maladies des yeux de A à Z

Pour les autres pathologies oculaires, consultez le glossaire

 


Plein écran

Comme décrit dans le chapitre " Prévention et santé ", l'âge est un facteur important dans la considération de ces troubles et maladies des yeux.

Par exemple la DMLA Dégénérescence Maculaire Liée à l'Âge est comme son nom l'indique liée à l'âge, elle peut se révéler à partir de 50 ans. Nous pouvons citer également le glaucome à partir de 40 ans (en dehors du glaucome congénital), la cataracte qui touche plus particulièrement les plus de 65 ans (en dehors des cataractes congénitales).

Consultez le chapitre " La vue après 45 ans "

Aussi, le dépistage et le suivi des très jeunes enfants est essentiel pour prévenir les défauts visuels tels qu'une hypermétropie, un astigmatisme..., et les anomalies des yeux aux conséquences lourdes sans prise en charge précoce telles que l'amblyopie, le strabisme, le rétinoblastome...

Retrouvez le chapitre " Suivre l'évolution visuelle de mon enfant "
  

 

* Source : enquête Irdes " Santé et protection sociale " publiée en 2012

Les informations fournies sur le site guide-vue.fr® sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.

Cet article a été rédigé par Le comité éditorial et mis à jour le 19/12/2012.