Vision et correction optique

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A lire aussi

La conduite et la législation : quelle vision minimum ? Le permis européen.
Qu'est-ce que la vision binoculaire et la motilité des yeux ?
La vision de nuit.
Votre champ de vision : vision centrale et vision périphérique.
La vision et la vitesse.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

la vue et la conduite en voitureEtant donné les exigences visuelles de la conduite sur route, il est important de faire vérifier votre vue régulièrement chez un ophtalmologiste et de porter la correction optique prescrite. Si vous portez des lentilles de contact, mieux vaut avoir une paire de lunettes correctrices près de vous qui pourraient vous servir en cas de perte ou de gêne avec vos lentilles de contact.

À partir de 45 ans, quand la presbytie apparaît, il est nécessaire de bien voir la route mais aussi le tableau de bord et dans les rétroviseurs. Le port de verres progressifs est approprié à la conduite automobile. Du fait que vous sollicitez la vision dynamique et une large plage de vision pour conduire, préférez des verres progressifs à technologie avancée. Il existe également des géométries de verres de vue spécialement conçues pour la conduite, en verres blancs (sans teinte) ou solaires.  

En présence d’un fort ensoleillement, portez des lunettes de soleil afin de limiter l’éblouissement. Elles devront être correctrices si vous avez un défaut visuel comme la myopie, l’hypermétropie, l'astigmatisme... 
Il existe aussi des verres solaires polarisants qui diminuent l’éblouissement dû aux réverbérations d’une chaussée brillante par temps caniculaire ou mouillée. Attention, ce sont des verres solaires donc ne pas les utiliser par temps de pluie, ou de nuit !   

Sachez que certains verres solaires sont interdits pour la conduite ! Les verres solaires de classe " 4 " sont conçus pour des conditions extrêmes comme la haute montagne, il est défendu de conduire avec ce niveau de teinte car ils sont très foncés. En cas de doute, demandez conseil à votre opticien.    

 

intensité de la teinte d'un verre

 

Par ailleurs, rappelons que vos capacités nécessaires pour la conduite sur route peuvent affectées dans des situations partiulières : suite à certains examens de l'œil par votre ophtalmologiste ; du fait d'une pathologie oculaire ou d'une maladie générale ; ou encore en raison de la prise de certains médicaments. Il faut donc suivre strictement les conseils de votre ophtalmologiste et de votre médecin traitant.  

 

 

 

Source : securite-routiere.gouv.fr 2011

Ces informations sont données à titre pédagogique : elles ne sauraient constituer une preuve contractuelle et/ou de contestation auprès de notre rédaction.

Les informations fournies sur le site guide-vue.fr® sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.

Cet article a été rédigé par Le comité éditorial et mis à jour le 22/01/2013.