Profitez des Journées de la Vision pour faire tester votre vue

#Evénements Retour aux actualités

La journée mondiale de la vue, qui se tiendra le jeudi 10 octobre 2019, marquera le lancement des Journées de la Vision 2019. Durant 9 jours, vous êtes invités à vous rendre chez un opticien afin de bénéficier gratuitement d’un test de votre vue. Cette année tout particulièrement, faites passer le message aux 16-24 ans : ils sollicitent de plus en plus leurs yeux sans pour autant les faire contrôler régulièrement. Et la vue est un bien précieux…


Rendez-vous aux 15e Journées de la Vision

Pour la 15e année consécutive, l’association nationale pour l’amélioration de la vue (Asnav) organise dans toute la France les Journées de la Vision. Du 10 au 19 octobre 2019, il suffit de se rendre chez l’un des 4000 opticiens partenaires de l’association pour faire tester sa vue gratuitement, et ce sans aucune autre obligation. Cette opération de prévention et dépistage s’adresse à tous les publics, hormis les enfants, avec un accent fort porté sur les jeunes de 16-24 ans.


Préserver la vue des 16-24 ans, une priorité

En effet, le Baromètre de la santé visuelle 2019, réalisé par OpinionWay* pour l’Asnav, a révélé des données inquiétantes en ce qui concerne les jeunes de 16 à 24 ans. Parmi les constats les plus préoccupants : un million d’entre eux n’a jamais consulté d’ophtalmologiste ! Tandis qu’ils passent en moyenne 11h37 minutes par jour sur leurs différents écrans et qu’ils sont 75% à ressentir des troubles visuels liés à cet usage, la prévention s’impose. Si l’objectif de ces 15e journées de la Vision est bien sûr de sensibiliser l’ensemble de la population à l’importance de la santé visuelle, l’accent est particulièrement mis sur la sensibilisation des jeunes, « afin qu’ils prennent conscience de l’importance de préserver leur vue pour un avenir visuellement serein ».


Comment bénéficier d’un contrôle gratuit de la vue ?

Rien de plus simple ! Trouvez l’opticien partenaire** de l’Asnav le plus proche de votre domicile, lycée, travail… puis rendez-vous dans le magasin. Vous pourrez alors gratuitement bénéficier d’un test de vision. Après ce test, en plus de vous informer sur les bonnes pratiques à suivre pour une bonne santé visuelle, l’opticien vous conseillera ou non de vous rendre chez un ophtalmologiste pour aller plus loin.

 

Interview exclusive de Jean-Felix Biosse Duplan, délégué général de l’Asnav

Quels sont vos grands axes de travail en 2019 ?

L’une de nos activités consiste à mener des actions de prévention et de sensibilisation à l’amélioration de la vue auprès du grand public. Cette année, nous avons décidé de nous occuper des 16-24 ans, car nous sommes inquiets ! Comme vous le savez, l’Asnav réalise depuis 15 ans un baromètre de la Santé visuelle avec Opinion Way. L’édition 2019 montre que, pour la première fois en dix ans, les parents considèrent la vue comme la priorité n°1 pour la santé de leurs enfants, ce qui est rassurant étant donné le temps qu’ils passent devant un écran. Mais elle révèle aussi que beaucoup ignorent à quel âge la première visite de contrôle doit être réalisée. Et qu’un million de jeunes âgés de 16 à 24 ans n’ont jamais vu un ophtalmologiste !

Pourquoi ciblez-vous les 16-24 ans en particulier ?

Grâce à notre baromètre, nous savons qu’ils passent 4h36 par jour sur leur smartphone et 5h18 sur leur ordinateur : c’est énorme ! De plus, les trois-quarts disent ressentir de la fatigue visuelle lorsqu’ils sont devant un écran. Nous savons tous que nous ne pouvons pas arrêter cet usage intensif et cette exposition aux écrans. Mais nous pouvons les sensibiliser aux précautions d’usage et mettre en place des campagnes de prévention.

Quel est votre plan d’action ?

Nous allons continuer à promouvoir des campagnes de dépistage gratuit chez les opticiens. Par ailleurs, nous comptons cibler cette tranche d’âge lors des Journées de la Vision, qui auront lieu du 10 au 19 octobre prochain. L’objectif est d’aller aux devants des jeunes et de proposer des tests de vue gratuits à grande échelle. Les opticiens seront en première ligne, mais l’idée est aussi d’être dans les galeries marchandes, les lycées, les écoles d’apprentissage… Toute la profession sera mobilisée.

Propos recueillis par Anne Autret


*Étude Opinion Way pour l’Asnav réalisée selon un questionnaire en ligne du 2 au 11 avril 2019 auprès de 833 personnes et 309 jeunes de 16 à 24 ans dans toute la France.


**Liste des opticiens partenaires sur asnav.org >>

 

A lire aussi :

. Préservation de la santé visuelle, l’Asnav vous informe >>

. Le travail sur écran >>

 

Back to top