Préservation de la santé visuelle, l’Asnav vous informe

#Santé Retour aux actualités

Station trop longue devant les écrans, visites de contrôle insuffisantes, non-suivi des prescriptions… Il y a urgence à déployer en France une politique de dépistage et de prévention en matière de santé visuelle, notamment en direction des 16-24 ans ! C’est l'alarme lancée par L’Asnav (Association pour l’amélioration de la Vue), suite à la publication de son baromètre 2019 de la Santé Visuelle (15ème édition) réalisé avec Opinion Way*.

Nos yeux surexposés aux écrans numériques

Les chiffres parlent d’eux-mêmes ! Alors que leur œil se pose 4h36 par jour sur l’écran de leur smartphone et 5h18 sur celui de l’ordinateur, 15% de cette tranche d’âge déclarent n’avoir jamais consulté un ophtalmologiste, plus de la moitié l’avoir fait à la suite d’un problème déjà constaté (et non pas pour une simple visite de contrôle), et 26% ne pas prêter attention à leur vue. Pourtant, les trois-quarts disent ressentir une fatigue visuelle (souvent ou de temps en temps) lorsqu’ils sont devant un écran, soit 5,3 millions de jeunes… ! Par ailleurs, 54% des porteurs de lunettes les laissent au fond de leur sac quand ils consultent smartphone, tablette ou ordinateur. Ils sont 41% à faire de même lorsqu’ils conduisent une voiture (+15 points versus 2018), et 37% lorsqu’ils sont en deux-roues (+20 points depuis 2018) !

Le contrôle de la vue des enfants

Et les parents… ? Ils sont plus de 7 sur 10 à penser que le contrôle de la vue n’est nécessaire qu’au-delà de l’âge de 3 ans. L’enquête montre aussi que la première consultation de l’enfant, lors d’un contrôle de routine, est en nette régression : 39% en 2019 contre 55% en 2013. D’une façon plus générale, 86% des Français déclarent faire attention à leur santé visuelle. Mais en l’espace de dix ans, seulement 45% disent le faire sans alerte particulière, contre 74% en 2009. Comme chez les jeunes, plus d’un tiers des personnes interrogées ne portent pas systématiquement leurs lunettes ou leurs verres correcteurs lorsqu’ils sont au volant, voire jamais (24%) !

Deux points rassurants, cependant : 82 % des Français sont favorables à la mise en place d’un contrôle obligatoire pour le permis de conduire et d’un suivi régulier tout au long de la vie. Par ailleurs, en 2019, la vue de leurs enfants redevient le sujet de santé prioritaire des parents, devant la santé dentaire. Et ça, on ne l’avait pas vu en dix ans !
 

A lire aussi :
Vision de l'enfant : qui consulter et à quel âge ?
Travail sur écran : les actuces pour un meilleur confort visuel >

 

*Étude Opinion Way pour l’AsnaV réalisée selon un questionnaire en ligne du 2 au 11 avril 2019 auprès de 833 personnes et 309 jeunes de 16 à 24 ans dans toute la France.

Back to top