Des lentilles de contact pour réparer la cornée

#Lentilles de contact Retour aux actualités

Des ingénieurs de l’Université de Sheffield au Royaume Uni ont développé une nouvelle technique de thérapie utilisant les cellules souches pour la cornée. Ce petit hublot transparent situé en avant de l’œil et indispensable à la vision pourrait ainsi bénéficier de ce traitement en cas de blessure ou de maladie oculaire.

Les cellules souches sont des cellules capables de s’auto-renouveler, de proliférer et de se différentier en bon nombre d’autres types de cellules. Elles nourrissent de nouveaux espoirs pour tout ce qui concerne la réparation et le remplacement de cellules et de tissus endommagés ou disparus.

Une lentille de contact technologique

L’équipe de chercheurs a publié un article dans le journal «Acta Biomaterialia » qui décrit une nouvelle méthode de production de membrane pour permettre la greffe de cellules souches sur l’œil en imitant les particularités structurelles de l’œil. Cette technologie a été élaborée pour traiter les cornées endommagées, qui constituent l’une des causes majeures de cécité dans le monde.

En utilisant une combinaison de techniques comme la microstereolithographie et l’electrospinning - qui permettent de fabriquer des objets sur mesure avec une très haute précision – les chercheurs ont réussi à mettre au point un disque, équivalent à une lentille de contact, en un matériau biodégradable. Cette lentille de contact contient un disque chargé en cellules souches qui se multiplient permettant ainsi à l’œil de se cicatriser naturellement.

Des cellules souches libérées progressivement

Le Docteur Ilida Ortega Asencio, membre de l’équipe de recherche explique : « La lentille de contact contient dans sa périphérie un disque muni de poches dans lesquelles seront mises les cellules souches prélevées dans l’œil sain du patient. Le matériau autour du centre de la lentille est plus fin que celui du disque, ainsi il se biodégradera plus vite et permettra aux cellules souches de proliférer sur la surface de l’œil pour réparer la cornée ».

La caractéristique principale de cette lentille de contact est le disque qui contient des alvéoles qui logent et protègent les cellules souches imitant ainsi le fonctionnement d’une cornée saine. Les traitements actuels contre les atteintes de la cornée sont des greffes de cornée ou des transplantations de cellules souches. Pour certains patients, le traitement peut échouer après plusieurs années car l’œil traité ne retient pas les cellules souches alors que cela est indispensable pour réparer la cornée. Les chercheurs ont construit les petites poches du disque de façon à regrouper les cellules souches ensemble et à agir comme un réservoir de cellules-filles pour qu’une quantité de cellules souches saines soit retenue dans l’œil.

Une solution d’avenir

Réparer des cornées abîmées est un problème de grande envergure dans les pays en développement où de nombreuses blessures chimiques ou accidentelles nécessitent des traitements complexes difficilement accessibles à une large partie de la population. Cette nouvelle technique pourrait permettre un traitement rapide, facile à mettre en œuvre et accessible à tous.

En vidéo, le Docteur Ilida Ortega, membre de l’équipe de recherche EPSRC :

Traduction de la vidéo : « Nous avons ici le modèle d’un œil humain, nous travaillons à l’Université de Sheffield sur la cornée. La cornée est transparente, c’est la partie la plus externe de l’œil, elle est donc exposée à différents types d’atteintes. Si vous avez une brûlure ou une affection dans la cornée, les cellules souches disparaissent et ne peuvent donc pas régénérer la cornée. Ceci peut provoquer une vision floue ou même une cécité. Grâce à la microstereolithographie nous sommes en train de développer un disque externe implantable qui sera installé au niveau du limbe, c'est-à-dire la partie la plus périphérique de la cornée. Nous travaillons à remplir ce disque de cellules souches qui sera disposé sur la cornée pour régénérer les cellules manquantes. »

Source : New technique to deliver stem cell therapy may help damaged eyes regain their sight, University of Sheffield

Back to top