Greffes de cellules dans la rétine de souris

#Santé Retour aux actualités

De nombreuses maladies altèrent la rétine. La première cause de malvoyance des pays industrialisés est la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age). De même, le diabète provoque des lésions au niveau de la rétine, c’est la rétinopathie diabétique.


Différentes équipes de recherche, partout dans le monde, tentent de trouver des remèdes à ces maladies. La revue Nature a publié les résultats de l’étude menée à Londres par l’équipe du professeur Robin Ali qui a transplanté des cellules dans les rétines de souris.


Les souris de l’étude étaient atteintes d’une mutation génétique altérant les cellules photoréceptrices responsables de la détection de mouvement et utilisé pour la vision nocturne : les bâtonnets. Des bâtonnets immatures ont été prélevés sur des rétines de souris saines puis implantés dans les rétines des souris affectées. Les chercheurs ont alors observé que les cellules implantées étaient arrivées à maturité est avaient développé des connections avec le circuit rétinien présent.


Les souris ont ensuite été soumises à un test dans un labyrinthe qui a permis de conclure que les souris avaient récupéré une vision meilleure qu’initialement.


Cette étude permet certains espoirs et développe une nouvelle piste pour les chercheurs. Il faut néanmoins rester vigilent car de nouvelles études devront être menées et des essais sur l’œil humain seront aussi nécessaires avant d’imaginer un traitement des maladies de la rétine.
 

Back to top