Traitement de la DMLA et avancées de la recherche

#Santé Retour aux actualités

La DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge) est la principale cause de cécité dans les pays industrialisés, de nombreuses équipes de chercheurs tentent de mieux comprendre son mécanisme pour éviter le développement de cette pathologie oculaire.

La DMLA exsudative, dite de forme humide se caractérise par l’apparition de néo-vaisseau dans la rétine créant ainsi des hémorragies responsables d’une baisse de vision. Un facteur particulier participe à l’apparition de ses vaisseaux non désirés : la protéine VEGF.

Des avancées pour la recherche

Une équipe de chercheurs d’Universités Américaines a publié leur étude dans la revue PloS après avoir mis en évidence le rôle du virus de l’herpès, appelé cytomégalovirus dans l’apparition de VEGF.

Ainsi ce virus est assez commun car on estime que 80% de la population l’a contracté pendant l’enfance. Tant que le système immunitaire est sain, le virus n’est pas actif. Mais avec l’âge, le système immunitaire faiblit et permet au virus de s’exprimer. En se développant il déclenche la production de VEGF qui provoque des hémorragies au niveau de la rétine.

Cette découverte est une nouvelle piste pour la recherche de traitements pour lutter contre la DMLA.

Back to top