DMLA et apnée du sommeil

#Santé Retour aux actualités

A lire aussi : les traitementes de la DMLA >

L’apnée du sommeil a été identifiée comme un facteur aggravant du glaucome. C’est dans la revue Journal of Glaucoma qu’une étude a été publiée sur le sujet : " Glaucome, attention à l'apnée du sommeil ". 

L’apnée du sommeil a été une nouvelle fois associée à une pathologie oculaire par l’équipe du Docteur Yoreh Barak, la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge).

Les personnes atteintes de la DMLA de forme humide, appelée aussi forme exsudative, peuvent en fonction du stade de la pathologie, bénéficier d’un traitement qui stabilise la perte de vision et limite l’étendue des zones aveugles –zones où la vision n’est plus possible - sur la rétine. Ce traitement limite la prolifération pathologique de vaisseau sanguin, ce sont les traitements anti-VEGF.

Le Dr Yoreh Barak, médecin et directeur de l’étude à l’Université de Louisville au Kentucky, n’observait pas d’amélioration chez certains patients atteints de DMLA et sous traitement anti-VEGF. Après quelques examens, il s’est avéré que ces personnes souffraient aussi d’apnée du sommeil.

Il a expliqué que l’apnée du sommeil est un trouble systémique affectant plusieurs organes. « Les patients peuvent souffrir d’hypertension artérielle pouvant affecter négativement les vaisseaux sanguins dans les yeux. Ils risquent aussi de présenter une quantité trop basse d’oxygène dans le sang, ce qui accélérera la production de la protéine VEGF et conséquemment ralentira le traitement.»

 

Sources :

Journal of Glaucoma, Décembre 2011, Volume 20, issue 9, p 553-558
ARVO 2012, 6-10 mai 2012, Poster board A370
 

Back to top