Des lentilles nocturnes pour compenser la myopie de jour

#Santé Retour aux actualités

La myopie, caractérisée par une vision lointaine floue, concerne 28,3% de la population française. Les personnes myopes sont le plus souvent corrigées par des lunettes et/ou des lentilles de contact pour voir net.

La myopie n'est pas une maladie mais un défaut visuel dû à un œil trop long ou trop puissant. La puissance de l’œil est en partie fournie par la cornée située en avant de l’œil. C'est également sur ce petit hublot transparent que les lentilles de contact sont déposées.

Une technique médicale appelée orthokératologie, "Ortho-K", permet d’éviter le port de lunettes ou de lentilles de contact la journée : ses préconisations sont rigoureuses et limitées aux personnes présentant une petite ou moyenne myopie, c’est-à-dire inférieure à 4 dioptries. Elle peut être intéressante en cas de myopie évolutive.

 

Qu'est-ce que l'orthokératologie ?

L'orthokératologie est une adaptation particulière en lentilles de contact rigides spécifiques qui consiste à porter les lentilles de contact uniquement la nuit afin de voir nettement le jour sans aucun autre équipement optique.

Cette lentille de contact est bien sûr très différente des lentilles de contact traditionnelles : elle est globalement plate au centre et bombée en périphérie, à des fins opérantes. Pour expliquer simplement le principe, il s'agit de remodeler la cornée en l'aplatissant durant la nuit pour modifier sa puissance, l'épaisseur de la cornée s'en trouve également réduit, pour que la vision de jour soit nette sans lentille de contact ou lunettes de vue. Ce procédé médical est considéré comme opérant car il modifie la courbure d'un organe vivant, sans être un acte chirurgical, son effet sur la cornée est naturellement réversible.

Seul un médecin ophtalmologiste spécialisé peut adapter ce type de lentilles de contact : en effet l'adaptation est très particulière et nécessite un matériel professionnel dédié. Ensuite, le suivi médical doit être très régulier pour surveiller la tolérance, prévenir tout risque d’infection et contrôler la qualité de vision. Il faut également préciser que ce port de lentilles de contact nécessite un entretien très rigoureux et une hygiène irréprochable : la procédure de nettoyage est beaucoup plus exigeante que pour des lentilles de contact traditionnelles. 

Même si cela est beaucoup plus rare, notons que cette technique peut être également appliquée à des personnes ayant une hypermétropie (inférieure à 4 dioptries) ou un léger astigmatisme. Dans le cadre d'une hypermétropie, l'effet sur la cornée est inverse : l'orthokératologie permet d'aplatir la périphérie de la cornée ce qui épaissit son centre. 

A lire aussi :

. Myopie, pourquoi parle-t-on de pandémie ? >>

. Lentilles de contact : 5 bonnes pratiques >>

 

Le Guide de la Vue ®

Back to top