L’art accessible aux malvoyants

#Evénements

Nouvelles interpétations tactiles pour déficients visuels au quai Branly

Une nouvelle exposition vient d’ouvrir au musée du quai Branly-Jacques Chirac à Paris. Intitulée “Peintures des Lointains”, celle-ci met au jour plus de 200 œuvres issues de la collection propre du musée. Son fil conducteur : témoigner des différents regards que portait autrefois l’Occident sur les peuples et civilisations d’ailleurs. Une exposition inédite et passionnante donc, mais aussi accessible à tous grâce à des interprétations tactiles permettant aux déficients visuels de découvrir du bout des doigts toute la richesse de cette collection.

Le regard sur l’autre, une thématique centrale

expo tactile pour malvoyants
Parmi les 11 000 œuvres et objets que compte la collection du musée du quai Branly-Jacques Chirac, ce ne sont pas moins de 220 toiles qui ont été extraites des réserves pour l’exposition “Peintures des Lointains”. Datant de la fin du 18e siècle au milieu du 20e siècle, elles transportent les visiteurs aux quatre coins du globe, entre les scènes du Caire d’Emile Bernard, Tahiti et les portraits de beauté primitive de Gauguin, l’Amérique et le mythe indien revu par François-Auguste Biard ou encore les incroyables paysages de la Réunion par Marcel Mouillot… Autant de toiles qui témoignent du regard des Européens sur les autres civilisations à l’heure des grandes expéditions et des conquêtes coloniales. Entre exotisme, fantasme, romantisme, mais aussi stéréotypes, racisme et propagande… Ces tableaux avaient autrefois été réunis au palais de la porte Dorée, construit en 1931 pour l’Exposition coloniale internationale, puis envoyés dans les réserves après la décolonisation.

En photo : sa majesté Sisowath Monivong © musée du quai Branly - Jacques Chirac, photo Claude Germain

Un voyage audio-tactile pour déficients visuels

Le musée du quai Branly-Jacques Chirac, fidèle à sa politique d’accessibilité universelle depuis son ouverture en 2006, a souhaité faire part de la richesse de cette exposition aux déficients visuels. Elle a pour cela fait appel à la société Mikli Diffusion France, mécène régulier et de longue date, à l’origine de nombreuses interprétations tactiles pour des expositions temporaires. Bon à savoir : plus de 40 interprétations sont d’ailleurs à découvrir et toucher au sein de la Rivière, un parcours spécifique situé au cœur du plateau des collections du musée. Ces interprétations consistent donc à interpréter une œuvre et de rendre compte le plus possible de ses détails grâce à des effets de reliefs et de textures obtenus selon un procédé d’impression innovant en 3D.

Trois œuvres à toucher

Pour l’exposition “Peintures des Lointains”, trois œuvres ont fait l’objet d’interprétations tactiles : les Antilopes Affrontées de Jean Dunand en 1930, le Portrait de Savorgnan de Brazza par Alphonse Monchablon en 1886 et les Pleureuses au Caire d’Emile Bernard daté de 1894. Les œuvres tactiles sont présentées sur un pupitre aux côtés d’un texte introductif en braille/gros caractère, français et anglais, et accompagnées d’un commentaire audio décrivant l’interprétation avec force détails. Cette explication audio est indispensable pour bien cerner tous les éléments perçus au toucher, mais aussi comprendre le contexte social, historique, culturel de ces œuvres. Celles-ci sont installées tout au long du parcours de l’exposition, accessibles aux horaires d’ouverture à tous les publics via la bande podotactile qui traverse les différentes sections. Toutefois, une visite tactile et descriptive de l’exposition est proposée aux déficients visuels le 24 février 2018 dès 14h30, animée par un conférencier formé aux techniques de médiation culturelle adaptées. Bonne nouvelle : cette exposition est visible durant près d’un an, il n’y a donc aucune raison de la manquer !

“Peintures des Lointains”
Jusqu’au 6 janvier 2019
Musée du quai Branly – Jacques Chirac
37, quai Branly - 75007 Paris
Entrée gratuite pour les personnes en situation de handicap et un accompagnateur
Plus d’infos sur www.quaibranly.fr

crédit des photos : © mikli diffusion france 2018 - photo : Luc Marciano

Back to top