Se connecter

Pour accéder à votre compte

Mot de passe oublié ?

Pour réinitialiser votre mot de passe veuillez saisir votre email

Les instructions de réinitialisation du mot de passe seront envoyées à votre adresse de courriel enregistrée.

S'inscrire

Pour créer votre compte

#Santé

Sénat : entre santé et consommation

Trouvez un professionnel
Consultez nos annuaires
OPTICIENS ORTHOPTISTES OPHTALMOLOGISTES
21/01/2014

Paris, le 20 janvier 2014 - Alors que les débats sur le projet de loi relatif à la Consommation reprendront lundi 27 janvier 2014 au Sénat, le Syndicat National des Ophtalmologistes Français appelle les législateurs à prendre la mesure de l’impact de plusieurs amendements économiques sur la santé visuelle des Français.

Dans un courrier adressé aux sénateurs, le SNOF rappelle son inquiétude concernant ce projet de loi tel qu’adopté par la commission des affaires économiques du Sénat, qui réintroduit des dispositions précédemment écartées par l’Assemblée Nationale. Les projets en cause sont :

  • la mesure de l’écart inter-pupillaire, qui deviendrait imposée aux ophtalmologistes, alors qu'il y a une pénurie des ophtalmologistes en France, et que les opticiens sont disponibles et qualifiés pour réaliser cette mesure,
  • l’extension de la validité de l’ordonnance à 5 ans, qui deviendrait laissée à la libre appréciation de l’opticien. Le dépistage précoce des pathologies oculaires est aujourd'hui possible grâce au suivi régulier chez les médecins ophtalmologistes. Rappelons que la plupart des maladies des yeux sont indolores (DMLA, glaucome...) et lorsque le patient est alerté par un symptôme visuel, cela signifie que la maladie est déjà bien installée.  

Rappelons qu'en partie, ce projet de loi "consommation" vise à faire baisser les prix publics en facilitant l'accès au e.commerce optique, ce qui explique le projet d'imposer la mesure des écarts pupillaires aux médecins ophtalmologistes. Objectif exprimé par Benoît Hamon, Ministre délégué de l'économie sociale et solidaire, et de la consommation. 

Pour mieux comprendre la démarche des médecins ophtalmologistes, nous vous proposons la lecture de la lettre du Docteur Jean-Bernard Rottier >>
 

Source : Communiqué de presse SNOF du 20 janvier 2014  " Loi « Conso » : les sénateurs tentent de sacrifier la filière de soins visuels au profit du marché de l’optique".

 

! Le 13 février 2014 : la loi "conso" a été définitivement adoptée.
Les 3 points qui vont changer :

  • obligation pour l'ophtalmologiste d'indiquer les écarts pupillaires sur l'ordonnance, l'objectif du minsitre Benoît Hamon étant de permettre au e.commerce optique de se développer pour que les français payent leurs lunettes moins chères grâce à cette concurrence
  • libéralisation de la vente des produits d'entretien pour lentilles de contact, désormais plus réservée aux opticiens et aux pharmaciens
  • allongement de la garantie des verres et montures de 6 mois à 2 ans

Le projet d'allongement de la durée de validité des ordonnances de lunettes de 3 à 5 ans, avait été rejeté.  
 

À lire aussi

Changement des durées de validité des ordonnances de lunettes et de lentilles de contact

Paris le 17 octobre 2016, le nouveau Décret n° 2016-1381 relatif aux conditions de délivrance de verres correcteurs ou de lentilles de contact rentre en application. Quels sont les grands changements pour les consommateurs et les professionnels de la vision ?

ordonnance lunettes lentilles RDV ophtalmo

Comprendre l'ordonnance de votre ophtalmologiste

Œil Droit (OD) / Œil Gauche (OG) Le signe «  + »  indique que vous êtes hypermétrope.  Un signe « - » indiquerait que vous êtes myope. Les chiffres expriment le degré de myopie ou d’hypermétropie : plus le chiffre est élevé, plus la correction optique est forte.

la basse vision

La basse vision : mieux comprendre

Il est important de différencier :

  • la cécité clinique, qui décrit une destruction de tout ou partie des organes visuels entrainant une perte totale de la vision

  • la cécité légale, qui définit un seuil de performances visuelles qui permet une prise en charge orthoptique

  • la malvoyance, les personnes malvoyantes ont une vision fonctionnelle qu’il est possible de réadapter

Trouvez un professionnel
Consultez nos annuaires
OPTICIENS ORTHOPTISTES OPHTALMOLOGISTES

Les opticiens près de chez vous

Une image illustrant des informations sur la santé

Opticien Balaruc-le-Vieux Cc Carrefour - Krys

Marion V

Une image illustrant des informations sur la santé
Centre Commercial Carrefour 34540 BALARUC LE VIEUX
5,0/5 445 avis Google (Voir les avis)
Une image illustrant des informations sur la santé

Opticien Saint-Jean-de-Védas - Galerie St-Jean - Krys

Elisabeth G

Une image illustrant des informations sur la santé
Route de Sète - Galerie St Jean 34430 Saint Jean De Vedas
4,8/5 510 avis Google (Voir les avis)
Une image illustrant des informations sur la santé

Opticien Lattes - Cc Grand'Sud - Krys

Anne-Laure P

Une image illustrant des informations sur la santé
Centre Commercial Grand Sud, Route de Carnon 34970 LATTES
4,9/5 427 avis Google (Voir les avis)
Une image illustrant des informations sur la santé

Opticien Montpellier - Grand Rue - Krys

Aurélie C

Une image illustrant des informations sur la santé
51, Grand Rue Jean Moulin 34000 MONTPELLIER
4,8/5 419 avis Google (Voir les avis)