Journée mondiale de la vue : offrez votre regard !

#Evénements Retour aux actualités

La Journée mondiale de la vue est célébrée tous les ans le deuxième jeudi d’octobre pour sensibiliser l’ensemble de la population mondiale aux problèmes de la cécité, des déficiences visuelles et de la réadaptation des malvoyants. Cet évènement, à l'initiative de l’OMS et l'Organisation mondiale contre la cécité, est accès pour 2012 sur la santé oculaire et l’égalité d’accès aux soins.

En cette occasion, du 11 octobre au 30 novembre, la Fondation de l’œil lance l’opération « Offrez votre regard » : un Français sur deux est concerné par une maladie des yeux, cela représente un défi de santé publique.

Sur le site dédié " offrez-votre-regard.org " chaque internaute est invité à poster son regard pour constituer un mur de regards. A partir de 5 000 regards postés, la Fondation de l’œil, créée par la Fondation de France, s’engage à financer une nouvelle bourse pour un jeune chercheur. 
 

Les maladies de l’œil vous concernent !

On estime que 50 % des Français seront confrontés un jour à un problème oculaire, tel que le glaucome, la cataracte ou le cancer de l'œil. À elle seule, la DMLA - dégénérescence maculaire liée à l’âge - concerne aujourd’hui 12 % des personnes de plus de 65 ans et 3 000 d’entre elles deviennent aveugles chaque année. 

Depuis 25 ans la Fondation de France se mobilise en finançant des projets de jeunes chercheurs et médecins en ophtalmologie et en neuro-ophtalmologie. Les 86 projets financés depuis 1987, à hauteur de 3 millions d’euros, ont contribué aux grandes avancées de la recherche sur les maladies de l’œil et les sciences de la vision.
 

Découvrez les nombreuses personnalités mobilisées

fondation de l'oeil

Comme Stéphane Freiss, acteur et parrain de la Fondation de l’œil, de nombreuses personnalités ont d’ores et déjà accepté de s'engager et de jouer le jeu de la solidarité : Elsa Zylberstein, Thomas Dutronc, Samuel Le Bihan, Thierry Lhermitte, Amanda Sthers, Manu Katché, Danièle Thompson, Tatiana de Rosnay, Sofia Essaïdi, Katherine Pancol, Charles Berling et Jean-Michel Ribes.
 

Sur le mur des regards, les leurs sont marqués d'une étoile. A vous ensuite de trouver qui se cache derrière...

La Fondation de l’œil

La recherche en ophtalmologie et en sciences de la vision bénéficie de crédits insuffisants, alors même que les maladies de l’œil constituent un problème de santé publique de plus en plus préoccupant. C’est pourquoi la Fondation de France, qui depuis 1987 a financé, à hauteur de 3 millions d’euros, plus de 87 projets de recherche en ophtalmologie et neuro ophtalmologie, a créé la Fondation de l’œil. 
 

La recherche pour la vue

La fondation propose des bourses pour permettre aux jeunes chercheurs et cliniciens de mener des travaux de recherche dans les champs suivants :

l’ophtalmologie, et plus précisément la biologie cellulaire et moléculaire de l’œil, sa physiologie, sa pathologie ou la thérapeutique des maladies oculaires ;

la neuro-ophtalmologie, et plus précisément le contrôle des mouvements oculaires, les phénomènes de perception visuelle et leur intégration et, de façon générale, tout mécanisme neurologique en relation avec les fonctions oculaires.

Le Prix de la Fondation de l’œil :
Afin d’encourager les jeunes chercheurs à initier et poursuivre leurs travaux dans le domaine de l’ophtalmologie et des sciences de la vision, la Fondation de l’œil remet un Prix annuel doté de 50 000 €.

Cecile Delettre, Prix de la Fondation de l’œil en 2011.

Cécile Delettre, est chercheur à l’unité Inserm « Pathologies Sensorielles, Neuroplasticité et Thérapies » de l’Institut des Neurosciences de Montpellier, équipe « Génétique et thérapie des cécités rétiniennes et du nerf optique ». Elle a été récompensée pour ses recherches sur les mécanismes génétiques de maladies héréditaires du nerf optique. Après avoir découvert des gènes associés à l’atrophie optique dominante, Cécile Delettre se consacre désormais à la thérapie génique oculaire dans le syndrome de Wolfram. 

Exemple de projet soutenu : comment mieux voir les anomalies de la rétine ?

La Fondation de l’œil a soutenu 6 projets de recherche depuis 2005 sur la DMLA et ses nouveaux traitements. 

Ainsi, elle a notamment permis à Bénédicte Dupas d’effectuer un an de recherche clinique dans le département de rétine du Wilmer Eye Institute de Baltimore (Maryland, USA), l’un des grands centres de recherche sur la DMLA et la rétinopathie diabétique. 

L’objectif de son projet était d’évaluer l’efficacité des deux techniques de suivi des traitements de la DMLA par anti-VEGF. Les résultats suggèrent que les deux techniques de suivi sont complémentaires et devraient être toutes deux considérées pour le suivi clinique des patients atteints de DMLA. 

Aujourd’hui, Bénédicte Dupas mesure l’efficacité d’un nouveau logiciel d’OCT sur la détection de l’œdème maculaire, un signe indirect fréquemment observé dans la DMLA et d’autres maladies oculaires comme la rétinopathie diabétique.

 

Back to top