Optique Solidaire lance le "Pass Lunettes"

#Lunettes Retour aux actualités

Au terme d’un an et demi de travail, une trentaine d’acteurs de la filière optique, tous métiers confondus ont crée le 29 avril 2011 l’Association Optique Solidaire en présence d’invités d’honneur : le Professeur Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix et Martin Hirsch, avec lequel il partage la Présidence de la Chaire HEC « Social Business / Entreprise et Pauvreté ». Sous forme de Social Business, l’Association vise à favoriser l’accès des personnes défavorisées en France à un équipement optique de qualité. L’Association Optique Solidaire rassemble les principaux professionnels français de la filière :

  • les ophtalmologistes
  • 500 opticiens
  • 13 Organismes Complémentaires de Santé*
  • 5 lunetiers : Logo, Oxibis, Roussilhe, Solf production, Vuillet Vega
  • le verrier Essilor® qui fabrique les verres et effectue le montage

L’association Optique Solidaire, présidée par le médecin ophtalmologiste Docteur Xavier Surirana, concentre son action sur une partie de la population française qui subit le plus durement les effets de seuil dans l’accès aux soins : les personnes âgées de 60 ans et plus bénéficiant de l’Aide à l’acquisition d’une Complémentaire Santé (ACS). Ces personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté, 950€ par mois pour une personne seule, mais au dessus du seuil d’éligibilité, de 648€ mensuel pour une personne seule, à la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C). Cette population très ciblée est estimée à plus de 140.000 personnes en France.

Cette population a été détectée prioritairement parce qu’elle est la plus fragile financièrement et parce que ses besoins en optique sont patents. Ces personnes sont doublement pénalisées sur le plan visuel :

- après 60 ans, les besoins en optique nécessitent impérativement une correction complexe, à savoir des verres progressifs, donc un équipement plus couteux

- en terme de prise en charge optique, du fait de leur âge avancé, les contrats de santé sont plus chers malgré l’aide ACS et leur niveau de finance les incitent à choisir un contrat de santé avec une garantie optique minimale.

Optique solidaire propose à l’ensemble des partenaires impliqués dans le projet un fonctionnement fluide et un parcours simplifié pour le bénéficiaire afin de faciliter sa prise en charge.

  1. Le bénéficiaire reçoit un Pass Lunettes par courrier, de la part de sa complémentaire santé. Le Pass Lunette est un document nominatif et non falsifiable ; il indique au bénéficiaire la démarche à suivre dans le cadre du dispositif et les coordonnées des 3 opticiens adhérents les plus proches de son domicile.
  2. Le bénéficiaire prend rendez-vous et se rend chez un ophtalmologiste. Cette consultation est garantie dans un délai de 3 mois et sera facturée sans dépassement d’honoraires.
  3. Le bénéficiaire prend rendez-vous et se rend chez un opticien adhérent de l’Association.
  4. L’opticien accompagne le bénéficiaire dans son choix de monture parmi les 11 modèles dédiés fabriqués en France et passe commande. L’équipement optique est complet et de qualité, de fabrication française.
  5. L’opticien reçoit l’équipement monté et recontacte le bénéficiaire pour qu’il vienne le récupérer.

Sous forme de Social Business, Optique Solidaire mobilise les principaux professionnels de la filière santé visuelle, sur la base du volontariat, qui s’engagent à ne pas réaliser de profit. De manière coordonnée et dans une démarche de « co-construction », chaque partenaire, selon son métier, tient dans le dispositif un rôle bien spécifique. Grâce aux efforts conjugués de chacun, l’Association propose un modèle économique pérenne qui se base notamment sur la simplification de la filière de la santé visuelle.

Pour en savoir plus sur l’Association : www.optiquesolidaire.fr

 

* Les complémentaires santé membres de l’association sont : AG2R LA MONDIALE, APICIL, APRIL, ASSURANCE DU CREDIT MUTUEL, AXA, GROUPAMA, GROUPE HUMANIS, MUTUELLE LES MENAGES PREVOYANTS, NOVALIS TAITBOUT, PRO BTP, RADIANCE GROUPE HUMANIS, REPCA GROUPE MOLITOR, REUNICA.

Back to top