Un gène pourrait être responsable de la myopie

La myopie étudiée sur une île du Pacifique

13/08/2012
Catégorie:
Santé
| Auteur : Guide de la Vue

Les révoltés du Bounty sont plus connus pour la mutinerie menée par Fletcher Christian le 5 avril 1789 que pour leurs performances visuelles. Pourtant l’équipe du Professeur David Mackey s’est intéressé aux troubles visuels des habitants de la petite île de Norfolk.

Suite à la mutinerie du Bounty, les mutins cherchèrent un endroit où la Royal Navy ne pourrait pas les retrouver. Ils se sont alors établis sur l’île de Pitcairn. Leur descendance devenant trop nombreuse pour la taille de l’île, ils migrèrent vers l’île de Norfolk située à 1500 kilomètres de l’Australie. Aujourd’hui encore la moitié des habitants de l’île de Norfolk sont des descendants des révoltés du Bounty.

Des chercheurs australiens menés par David Mackey ont soumis 800 des 1200 habitants de Norfolk à des tests oculaires. Le Professeur Mackey de l’Université de Melbourne indique : « Nous avons trouvé que le taux de myopie au sein des descendants de la population de Pitcairn était d’environ moitié moins élevé qu’en Australie et compte donc parmi les taux les plus bas au monde ». L’étude montre aussi que les habitants de Norfolk qui ne sont pas des descendants des mutins ont des taux de myopie plus élevés.

Ces conclusions permettent de faire un lien entre la myopie et la génétique. De nombreux facteurs ont été déterminés pour expliquer l’apparition de la myopie mais aujourd’hui aucun gène n’est identifié. Les chercheurs projettent donc d’étudier les différences génétiques entre les descendants des mutins et les autres habitants pour éventuellement découvrir le gène responsable de la myopie. Les révoltés du Bounty entreront peut être une deuxième fois dans l’Histoire.

Source :
Prevalence and predictors of refractive error in a genetically isolated population: the Norfolk Island Eye Study; Clinical & Experimental Ophthalmology Volume 39, Issue 8, pages 734–742, November 2011