Les symptômes de la DMLA

 

N’attendez jamais de percevoir des symptômes de troubles visuels pour consulter un ophtalmologiste.
Un diagnostic précoce optimise la prise en charge de la maladie pour limiter son évolution.

Les premiers symptômes ne sont pas forcément perçus en vision binoculaire, c'est-à-dire les 2 yeux ensemble, un seul œil pouvant être atteint : c'est pourquoi les tests proposés comme la grille d'Amsler en bas de page, doivent être réalisés un œil après l'autre.  

Une personne atteinte de DMLA peut percevoir un ou plusieurs troubles de la vision, malgré le port de ses lunettes de vue qui corrigent la presbytie : un manque de sensibilité aux contrastes, une vision moins nette, voire une vision floue rendent la lecture difficile. À cause de cet inconfort visuel, la personne ne lit plus ou beaucoup moins longtemps.
 

Manque de sensibilité aux contrastes Trouble de la vision : vision floue

 

 

 

 

 

Apparition d'une tache noirâtre au centre Déformation ondulatoire
de la vision : scotome centraldes lignes droites

 

 

 

 

 

 


 

Illustrations www.guide-vue.fr

En présence de DMLA humide, les troubles visuels apparaissent plus brutalement par des déformations ondulatoires des lignes droites, appelées métamorphopsies, et/ou par l’apparition d’un scotome : tache noire au centre du champ visuel. C'est la forme la plus grave de la DMLA : consultez très rapidement un ophtalmologiste.

Un seul œil est généralement atteint dans un premier temps. Ceci rend d’autant plus difficile la prise de conscience. Il faut donc vérifier la vision d’un œil puis de l’autre pour s’assurer qu’aucun n’est atteint.
 
Dans le doute ou en cas de début de symptôme : il faut consulter un ophtalmologiste.
 

Dépistage de la dmla : le test de la grille d'amsler

Voici une illustration d'une grille d'Amsler, ce test de dépistage permet de contrôler un des symptômes de la DMLA : la vision des lignes droites est-elle déformée ?

Cette illustration n'est pas en vraie grandeur et ne constitue pas un dépistage fiable

Demandez ce test à emporter auprès de votre ophtalmologiste : ce test doit être absolument réalisé un œil après l'autre. Mettez vos lunettes de vue, placez-vous en vision de près (30 cm), cachez totalement l'œil non testé, fixez le rond noir central.
Les lignes droites doivent être vues et demeurer droites (pas ondulées), aucune tache sombre de doit apparaître dans le champ visuel. 

Si ce test ne met pas en évidence d'anomalie, cela ne signifie pas que l'œil est en bonne santé, seul un contrôle médical régulier chez votre ophtalmologiste permet un dépistage rigoureux. 

   

Illustration pédagogique de la grille d'Amsler :
un œil après l'autre, à 30 cm, en fixant le rond noir central,
les lignes droites doivent être vues droites et non ondulées,
aucune tache sombre ne doit apparaître. 


 

Les informations fournies sur le site guide-vue.fr® sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.

Cet article a été rédigé par Le comité éditorial et mis à jour le 18/04/2013.